Programme

Make Sure to Double Check the Schedule before your session. There are links to pdf agendas near the bottom of this page. You can also see any changes made in our News Section.
Coup d’œil aux informations

Cliquez sur les titres de session pour voir les informations de session

Développez +
  • Mercredi 1er avril


  • Jeudi 2 avril


  • Vendredi 3 avril


  • 08:30 - 10:00
    Depuis 2014, le Bureau de la conformité à l'éthique de la recherche de l'Université Queen's a subi des changements importants en ce qui concerne les politiques, le traitement et les ressources en personnel. Le plus récent changement de politique a été négocié avec l'Association des professeurs de l'Université Queen's (QUFA) afin de mettre en œuvre une formation obligatoire en matière d'éthique pour tous les candidats à l'éthique. Nous avons également élaboré une politique visant à réduire au minimum les lacunes en matière d'approbation éthique ; lancé un programme d'examen d'assurance de la qualité, élaboré et mis en œuvre huit nouveaux formulaires de demande d'approbation éthique ; créé des listes de vérifications et des modèles utiles pour les lettres d'informations et les formulaires de consentement, et mis en œuvre l'utilisation de listes de vérifications pour les examinateurs administratifs et les CÉR. Le Bureau de la conformité à l'éthique de la recherche aimerait examiner ce travail rigoureux et partager avec d'autres administrateurs de CÉR « the Good, the Bad and the Ugly » de ce travail. Nous avons réalisé un sondage sur l'amélioration de la qualité afin de poser des questions « épineuses » au milieu de la recherche en ce qui concerne nos services. L'objectif de cet atelier est de fournir aux participants un résumé actualisé de nos politiques, outils et listes de vérifications, ainsi que de partager certains résultats de notre enquête. Nous sommes déterminés à uniformiser les ressources pour tous les CÉR et nous serons heureux de partager les nouvelles politiques, listes de vérifications et outils présentés pendant l'atelier.
    Outils (etc) pour les CÉR

  • 08:30 - 10:00
    Les initiatives nationales, y compris la Stratégie de recherche axée sur le patient (SRAP) des IRSC et l'élargissement du chapitre 9 de l'EPTC 2 (2018) pour inclure toutes les communautés distinctes touchées par la recherche, appuient les initiatives visant à combler l'écart entre les chercheurs et les utilisateurs des connaissances dans le secteur des soins de santé. Pour faciliter la participation éthique des membres de la communauté et des partenaires patients au processus de recherche, les membres et les administrateurs des CÉR peuvent jouer un rôle intégral dans le soutien des activités éthiques d'application des connaissances (AC) et de diffusion. Cet atelier interactif amènera les membres et les administrateurs des CÉR à examiner des exemples de plans d'AC et de diffusion soumis à l'évaluation du CÉR, y compris un cadre pour évaluer les activités d'AC significatives dans le cadre du processus d'évaluation des CÉR et des moyens de traiter les plans d'AC sous réserve. Il s'agira notamment de comprendre l'application appropriée des plans d'AC intégrés par rapport aux plans d'AC en fin de subvention, la signification des activités d'AC pour le processus de consentement éclairé et la façon dont les CÉR communautaires peuvent être inclus dans le cadre d'évaluation traditionnel des CÉR. Objectifs d'apprentissage : 1. Aperçu des considérations éthiques dans le contexte de la recherche axée sur le patient (ROP) et de la recherche faisant intervenir les communautés - comment elles convergent et divergent des principes traditionnels de respect des personnes, de préoccupation pour le bien-être et de justice. 2. Comprendre les éléments d'un plan d'AC éthique et bien conçu. 3. Développer des compétences pour évaluer les plans d'AC intégrés et de fin de subvention. 4. Une discussion sur les cadres possibles pour guider l'évaluation des plans d'AC par les CÉR. 5. Considérations éthiques liées au consentement éclairé et aux activités d'AC.
    Ressources pour évaluation CÉR

  • 08:30 - 16:30
    Details to come
    Fondamentaux CÉR en anglais

  • 08:30 - 16:30
    Details to come
    Fondamentaux CÉR en français

  • 10:30 - 12:00
    À venir
    Outils (etc) pour les CÉR

  • 10:30 - 12:00
    Le CÉR de BC Cancer et le « Biospecimen and Biobanking Research Services (BBRS) » ont observé un nombre croissant de questions éthiques liées à la recherche dans les biobanques (collections de biospécimens humains et de données connexes). Ces questions comprennent des lacunes dans les connaissances sur la gouvernance et la structure des biobanques, ce qui entraîne un manque général de normalisation et suscite des préoccupations dans deux grandes catégories : l'héritage et la durabilité, et le consentement. Comme première étape pour relever ces défis, le « BC Cancer Research Center » a mis en place l'enregistrement obligatoire de toutes les nouvelles collections de biospécimens dans le programme d'enregistrement des biobanques du RCBT. Ce programme est d'une grande valeur pour les CÉR puisqu'il fournit un degré supplémentaire de surveillance concernant la gouvernance transparente des biobanques et donne l'assurance qu'une biobanque est au courant des normes nationales en matière de biobanques et de la façon d'accéder à l'éducation, à la formation et au soutien. Des approches similaires sont maintenant adoptées par d'autres établissements en Colombie-Britannique et ailleurs au Canada. Afin de répondre aux préoccupations relatives à l'héritage et à la durabilité, le « BC Cancer REB » a entrepris un processus de consultation auprès des équipes de recherche de toutes les biobanques actuellement approuvées et nouvellement soumises afin de s'assurer qu'elles sont conçues de manière à se conformer aux considérations éthiques actuelles et aux pratiques exemplaires. Enfin, le « BC Cancer REB » et le BBRS élaborent présentement des formulaires de consentement normalisés, ainsi que des processus de consentement novateurs, comme le consentement électronique, et l'utilisation de la technologie interactive pour informer et éduquer les participants. L'atelier a pour but de partager l'information sur les processus que le « BC Cancer REB » et le BBRS mettent en œuvre pour relever les défis des biobanques et d'inviter à la discussion et au partage des expériences afin de s'assurer que les CÉR canadiens sont bien informés et compétents dans l'environnement éthique, en évolution rapide, des biobanques.
    Ressources pour évaluation CÉR

  • 13:30 - 14:15
    L'initiative RITHIM (Research Improvements Through Harmonization in Manitoba) a été lancée en 2015 et sa mise en œuvre est maintenant bien avancée. Elle permettra de créer un processus simplifié et harmonisé pour l'évaluation de l'éthique, de la protection de la vie privée et des répercussions opérationnelles de la recherche en santé au Manitoba. Ce nouveau processus d'examen sera soutenu par une plateforme électronique. Cette séance portera sur les défis et les possibilités que présente le processus d'harmonisation au Manitoba.
    Outils (etc) pour les CÉR

  • 13:30 - 14:15
    L'EPTC2 (2018) clarifie le besoin d'évaluation éthique des activités de recherche fondées sur des cours, même si ces activités ne correspondent pas à la définition de la recherche telle qu'elle est énoncée dans la règle de l'art. 2.1. L'évaluation éthique des activités de recherche fondées sur des cours est nécessaire puisque « en raison des risques possibles pour les personnes recrutées pour participer à ces activités et du fait que, de leur point de vue, ces activités peuvent sembler impossibles à distinguer de celles qui correspondent à la définition de la recherche énoncée dans la présente politique » (EPTC2, application de la règle 2.1). Dans cette présentation, nous partageons les lignes directrices de notre établissement visant à fournir aux chercheurs des outils pour comprendre les exigences en matière d'évaluation éthique des activités pédagogiques non liées à la recherche. Bien que les évaluations éthiques des évaluations de programmes ou des études d'assurance de la qualité partagent certains des éléments des activités de recherche fondées sur des cours, elles ne relèvent pas de l'EPTC2. Dans le cadre de cette présentation, nous présenterons deux études de cas qui mettent en lumière les différents défis qui peuvent découler de la recherche qui sert aussi d'évaluation de programme ou d'étude d'assurance de la qualité et des activités pédagogiques qui ressemblent à de la recherche. Nous discutons également des conséquences de la réalisation d'évaluations éthiques de la recherche et de l'octroi d'une autorisation éthique pour des activités autres que de la recherche.
    Ressources pour évaluation CÉR

  • 14:15 - 15:00
    Avec l'objectif de réduire la redondance bureaucratique et d'améliorer la qualité et la cohérence de l'évaluation éthique, le REBC a élaboré et lancé des modèles harmonisés d'évaluation qui tiennent compte des administrateurs travaillant « sur le terrain » dans les bureaux des CÉR des autorités sanitaires de la Colombie-Britannique et des universités de recherche. La création des modèles harmonisés du BCEHI et la création subséquente d'une plateforme d'éthique en ligne pour l'évaluation multijuridictionnelle, intègre des stratégies féministes et décentralisées de gouvernance collective en mettant l'accent sur l'établissement de relations par la collaboration, la confiance mutuelle et la réciprocité et l'autonomie institutionnelle. Les administrateurs des CÉR ont volontairement collaboré à la conception d'un modèle pour créer un espace de dialogue en dehors du contexte principalement biomédical de l'éthique de la recherche au Canada.
    Outils (etc) pour les CÉR

  • 14:15 - 15:00
    The scope of the Tri-Council Policy Statement (TCPS2) includes course-based research activities where the primary purpose is pedagogical, as the “possible risks to those recruited to participate in such activities” and the activities themselves are not clearly distinct from those that the Policy defines as research (Application of Article 6.12). At the University of Calgary, there was considerable confusion across different Faculties over what constituted course-based research, whether ethical review was necessary, and how ethical oversight should proceed. Some of the questions posed by faculty members and administrators included: What if the activities are not considered “a disciplined inquiry or systematic investigation?” When does a course-based activity constitute regular REB review vs course-based delegated review, and what is the difference? What if the results are not disseminated outside of the classroom? What if the results are shared in a non-academic format? What happens to course-based data after the course is over? Does the format and type of knowledge dissemination matter in terms of review? In 2018, the University of Calgary’s Conjoint Faculties Research Ethics Board (CFREB) embarked on a yearlong journey to obtain clarity and compliance with TCPS2 regulations concerning course-based delegated review. In our proposed presentation, we review this journey, starting with the results of a campus-wide investigation of existing delegated sub-committees on campus. Next, we examine the guidance documents created for instructors, course-based delegated reviewers, and researchers. We then report on the insight gained after sharing and presenting these guidelines to a subset of instructors and delegated sub-committee members. Last, we share case-study examples and allow conference participants to think through these guidelines in a practical, interactive way.
    Ressources pour évaluation CÉR

  • 15:30 - 16:30
    À venir
    Outils (etc) pour les CÉR

  • 15:30 - 16:30
    La randomisation en grappes est un concept d'essai de plus en plus important pouvant aider à faire avancer le programme de l'essai pragmatique et à fournir des renseignements essentiels sur l'efficacité et l'efficacité comparative des interventions utilisées couramment dans la pratique médicale. En plus de la conception à bras parallèles, les conceptions à grappes croisées et progressives sont de plus en plus populaires. Lorsque ces modèles sont intégrés à la pratique clinique courante avec forme de consentement éclairé, ils présentent plusieurs avantages méthodologiques et logistiques par rapport aux modèles traditionnels avec randomisation des patients. Toutefois, ces essais soulèvent des questions éthiques qui mettent au défi les chercheurs, les comités d'éthique de la recherche, les organismes de réglementation et les promoteurs qui cherchent à remplir leurs rôles respectifs de façon responsable. Cet atelier utilisera les essais FLUID et TRACTION pour illustrer ces questions, stimuler la discussion et éclairer l'élaboration des solutions proposées. FLUID est un essai comparatif en grappes croisées d'efficacité pragmatique actuellement réalisé dans les hôpitaux de l'Ontario ─ avec dispense de consentement ─. FLUID compare les effets de deux liquides de réanimation couramment utilisés (Saline normale contre lactate de Ringer) sur les décès et les réadmissions à l'hôpital. TRACTION est un essai pragmatique actuellement en cours de planification dans des hôpitaux de l'Ontario et du Manitoba, afin d'évaluer si une politique hospitalière d'utilisation universelle de l'acide tranexamique lors de chirurgies majeures réduit de façon sécuritaire les transfusions de globules rouges. On discutera des implications méthodologiques et éthiques de la randomisation en grappes par rapport à la randomisation individuelle. Tant FLUID que TRACTION soulèvent plusieurs questions éthiques difficiles : Quelle est la justification appropriée de la randomisation en grappes ? Lorsque des interventions individuelles sont mises en œuvre à l'échelle de l'établissement en tant que politique dans le cadre d'un essai randomisé en grappes, peut-on procéder sans le consentement du patient? Les patients doivent-ils être informés de l'essai ; si oui, comment? Comment le risque devrait-il être évalué compte tenu des données antérieures sur l'efficacité et l'innocuité dans d'autres contextes? Après une série de présentations par des essayistes, des méthodologistes et des éthiciens, nous entamerons des discussions interactives avec l'auditoire à l'aide d'un système Web de réponse de l'auditoire.
    Ressources pour évaluation CÉR

  • 08:45 - 8:50
    Alors que la présidente de CAREB-ACCER donne le coup d'envoi de la conférence, nous pouvons nous pencher sur le passé, le présent et l'avenir. Nous célébrons les 20 dernières années de l'organisation et nous sommes impatients de découvrir toutes les présentations. Nous envisageons un avenir brillant pour au moins 20 autres années.
    Newbridge Ballroom

  • 09:15 - 10:30
    Newbridge Ballroom

  • 11:15 - 11:30
    The Canadian Institutes of Health Research (CIHR) will provide an update on work directly relevant to CAREB and its members including, the CIHR Strategic Plan for 2020-2030; and, the CIHR Ethics Guidance for Developing Research Partnerships with Patients and Researchers.
    Séances Plénières
    Newbridge Ballroom

  • 11:30 - 11:45
    La mise à jour de « Office for Human Research Protections (OHRP) » portera sur les questions qui ont émergé lors de la transition vers la « Common Rule » révisée, les changements dans les règlements pour la protection des sujets humains dans la recherche soutenue ou menée par de nombreux organismes fédéraux aux États-Unis, y compris le Département de la santé et des services sociaux. Des questions ont été soulevées quant à l'incidence des révisions sur les études amorcées avant la révision du règlement et qui sont toujours en cours, particulièrement dans le contexte des études de recherche multisites ou coopératives et de l'exigence relative au comité évaluateur institutionnel (Institutional Review Board - IRB) unique qui entrera en vigueur en janvier 2020. La mise à jour répondra à ces questions. Mots-clés : Règle commune révisée, transition, exigence individuelle de comité évaluateur institutionnel
    Séances Plénières
    Newbridge Ballroom

  • 11:45 - 12:00
    Séances Plénières
    Newbridge Ballroom

  • 13:00 - 14:00
    La grande majorité, sinon la totalité, des nouvelles mères signalent des pensées indésirables et intrusives de sévices infligés accidentellement à leur enfant. Plus impressionnant encore, la moitié des nouvelles mères disent aussi avoir eu des pensées indésirables et intrusives de faire du mal à leur enfant, même si elles se soucient profondément de leur enfant et n'ont aucun désir de lui faire du mal. Chez les femmes psychologiquement vulnérables, ces pensées indésirables et intrusives de faire du mal au bébé peuvent mener au développement d'un état lié à l'anxiété, le trouble obsessionnel-compulsif (TOC). Souvent, les fournisseurs de soins périnatals réagissent très fortement lorsque les nouvelles mères révèlent qu'elles ont des pensées indésirables et intrusives de sévices liés au nourrisson, en particulier lorsqu'elles sont désirées. Leurs réactions peuvent comprendre la surveillance de la mère pour déceler des preuves de violence envers l'enfant et même le retrait du nourrisson de leurs soins. Cela se produit en dépit du fait qu'il n'y a aucune preuve que les personnes souffrant d'un trouble obsessionnel-compulsif risquent de se comporter de façon violente ou d'agir en fonction du contenu de leurs pensées indésirables et intrusives. Cette recherche avait pour but de faire le suivi de notre étude pilote (N = 100) dans le cadre de laquelle 100 % des nouvelles mères ont déclaré avoir eu des pensées indésirables et intrusives qui ont causé des dommages accidentels à leur nourrisson et un peu moins de la moitié ont déclaré avoir eu des pensées indésirables et intrusives qui ont causé des dommages intentionnels à leur nourrisson. Dans cette étude pilote, nous n'avons pas non plus trouvé de lien entre les pensées indésirables et intrusives de faire du mal à son nourrisson de façon délibérée et l'agression réelle envers le nourrisson. Dans la nouvelle étude, nous avons cherché à répondre à ces mêmes questions dans un échantillon beaucoup plus large. Plus précisément, nous avons cherché à répondre aux questions suivantes : 1) Quelle est la fréquence des pensées indésirables et intrusives des nouvelles mères concernant les blessures accidentelles et intentionnelles infligées au nourrisson ? 2) Quelle est la fréquence du trouble obsessionnel-compulsif chez les femmes enceintes et les femmes en période postnatale ? 3) Les nouvelles mères qui disent avoir eu des pensées indésirables et intrusives de faire du mal à leur bébé de façon délibérée sont-elles plus susceptibles de dire qu'elles ont aussi fait du mal à leur bébé que les mères qui ne disent pas avoir eu ces pensées ? Au total, 763 femmes anglophones ont participé à cette recherche. Les femmes ont été recrutées proportionnellement dans les hôpitaux, les centres urbains et les communautés rurales de la Colombie-Britannique entre le 23 janvier 2014 et le 9 septembre 2016. Elles ont reçu des questionnaires en ligne et une entrevue diagnostique (par téléphone) à environ 33 semaines de gestation, et 7 semaines et 4 mois après l'accouchement. L'étude a évalué les pensées intrusives et non désirées de préjudice liées au nourrisson, le trouble obsessionnel-compulsif (TOC) et l'agression maternelle envers le nourrisson. Nos conclusions préliminaires sont les suivantes : 1) Cent pour cent des nouvelles mères participant à cette étude ont déclaré avoir eu des pensées intrusives et non désirées de préjudice accidentel à leur bébé, et 50 % ont déclaré avoir eu des pensées intrusives et non désirées de préjudice intentionnel à leur bébé. 2) Nous n'avons trouvé aucun lien entre les pensées non désirées et intrusives de nuire intentionnellement au nourrisson et les comportements nuisibles pour l'enfant. 3) Le trouble obsessionnel-compulsif chez les femmes enceintes et les femmes en période de post-partum est plus courant qu'on ne le pensait auparavant. Pour répondre aux questions de l'étude, nous avons dû recourir à une méthodologie de recherche complexe. Cela était particulièrement vrai pour notre évaluation des comportements nuisibles pour les enfants. La méthodologie que nous avons utilisée était très efficace et pourrait être utile à d'autres scientifiques qui étudient l'agressivité des parents envers les enfants. Ces méthodes seront examinées en détail. Mots-clés : Pensées nuisibles du post-partum, Trouble obsessionnel-compulsif, Mauvais traitements infligés aux enfants
    Séances Plénières
    Newbridge Ballroom

  • 14:00 - 15:00
    Les feux de forêt de 2016 en Alberta, qui ont détruit des quartiers entiers de la ville de Fort McMurray, et le déraillement et l'explosion de train de 2013 à Lac-Mégantic, au Québec, illustrent que les collectivités canadiennes ne sont pas à l'abri des catastrophes environnementales et de santé publique (EPS). Les catastrophes exposent la population, les intervenants et les bénévoles à toute une gamme de contaminants et de facteurs de stress, qui peuvent nuire à la santé physique et mentale. Les autorités de santé publique qui sont intervenues lors de ces incidents et d'autres ont exprimé à maintes reprises le besoin d'une meilleure intégration des actifs et des méthodologies scientifiques afin de mieux éclairer les interventions d'urgence et le rétablissement. Les catastrophes liées à l'EPS offrent habituellement une brève période de temps pour recueillir des données éphémères sur l'exposition et des spécimens biologiques et pour entreprendre des recherches scientifiques qui pourraient améliorer à la fois les résultats pour la santé et les capacités d'intervention future, mais les approches proactives pour permettre une intervention rapide font généralement défaut. L'Initiative pancanadienne de recherche et d'intervention en cas de catastrophe (PIRC2) a été créée pour améliorer l'intégration de l'expertise et de la recherche en SSP dans l'intervention et le rétablissement en cas de catastrophe. Cette séance mettra en évidence le travail du réseau PIRC2, en mettant l'accent sur le développement d'outils pour rationaliser l'examen par les CÉR de la recherche sur les interventions en cas de catastrophe. Plus précisément, il sera question de l'élaboration d'un protocole générique pour la recherche liée aux catastrophes, fondé sur le protocole " RAPIDD " créé par le « National Institute of Environmental Health Sciences » de « US National Institutes of Health ». Afin d'accélérer le processus d'évaluation en cas de catastrophe liée à l'EPS et de réduire au minimum les retards dans le lancement de la recherche sur les interventions en cas de catastrophe, les CÉR seraient encouragés à approuver au préalable ce protocole et, au moment d'une catastrophe, les chercheurs n'auraient qu'à modifier le protocole au besoin et à demander l'approbation du CÉR pour la modification. Cette séance permettra d'explorer les considérations éthiques de cette approche (et plus généralement de la recherche sur les interventions en cas de catastrophe) et de discuter des conséquences pratiques de l'adoption et de la mise en œuvre de ce protocole dans tout le pays. Mots-clés : feux de forêt, intervention en cas de catastrophe, PIRC2
    Séances de groupe

  • 14:00 - 15:00
    La protection des participants à la recherche est d'autant plus importante lorsque les études portent sur des personnes en situation de vulnérabilité. Les évaluations éthiques effectuées par les comités d'éthique de la recherche (CÉR) peuvent être limitées parce que les CÉR sont très éloignés de la recherche et ne peuvent pas évaluer adéquatement les forces et les vulnérabilités uniques des participants. Lorsque les participants ont besoin de protection, celle-ci est souvent assurée par des assistants de recherche (AR) parce que ce sont eux qui sont les plus étroitement impliqués. Toutefois, on sait peu de choses sur la façon dont les AR jouent leur rôle important. Dans nos travaux antérieurs sur l'évaluation de la vulnérabilité en éthique de la recherche (Peter et Friedland, 2017), nous avons utilisé l'éthique féministe pour conceptualiser les éléments de soins inhérents à la protection des participants. Nous utilisons ici la notion de compétence morale de Walker (2003) pour nous aider à comprendre les rôles des AR. Nous avons demandé : « Comment les AR comprennent-elles leurs responsabilités morales par rapport à leurs interactions avec les participants en situation de vulnérabilité? » Dans cette présentation, nous décrivons les deux thèmes principaux, ainsi que leurs sous-thèmes, qui résultent de notre analyse de cinq groupes de discussion tenus avec des AR expérimentées. Les résultats de cette étude (Friedland et Peter, 2019) suggèrent que les AR jouent un rôle important, mais largement méconnu, dans la protection des participants en situation de vulnérabilité. Bien que les AR qui font ce travail semblent posséder une variété de compétences morales, ils bénéficieraient d'une meilleure préparation à leur rôle et d'un plus grand soutien de la part des chercheurs principaux qui les emploient. Mots clés : Vulnérable, Associés de recherche, Boussole morale
    Séances de groupe

  • 14:00 - 15:00
    Historiquement, le domaine de l'éthique de la recherche analyse les questions éthiques et juridiques soulevées par la recherche humaine. Son principal objectif est de veiller à ce que les participants à l'étude soient protégés et à ce que la recherche clinique soit menée de façon à répondre aux besoins des participants et de la société dans son ensemble. Le rôle des comités d'éthique de la recherche (CÉR) est de veiller à ce que les projets soient examinés et évalués en fonction du risque et que le protocole d'étude respecte les principes qui régissent la conduite éthique de la recherche humaine. Mais, que faire s'il n'y a pas de protocole? Pas d'hypothèse? L'utilisation de l'intelligence artificielle et de l'apprentissage automatique est un domaine qui progresse rapidement dans les soins de santé. L'utilisation et l'analyse de données à grande échelle dans la recherche sur les soins de santé commencent à mettre les CÉR au défi d'examiner comment ils jugent les conséquences éthiques de la recherche scientifique utilisant des données à grande échelle. Quels sont les risques? Qu'en est-il du consentement? Quels sont les préjugés et sont-ils différents? Le cadre d'évaluation traditionnel des CÉR peut ne pas être applicable et les questions sont nombreuses. Alors, que faire? Nous devons nous mettre au défi de sortir des sentiers battus et d'élaborer un nouveau cadre pour évaluer ces types d'études tout en maintenant les principes fondamentaux de l'éthique de la recherche. Mots clés : Légal, société, nouveau cadre pour l'éthique
    Séances de groupe

  • 14:00 - 15:00
    Les communautés de la recherche médicale et de la bioéthique continuent de débattre des questions réglementaires et éthiques soulevées par la recherche sur l'efficacité comparative. Une grande partie du débat a été stimulée par une conclusion controversée dans une lettre de détermination publiée par « Office of Human Research Protections (OHRP) » en 2013 concernant l'essai de pression positive des voies respiratoires et d'oxymétrie de pouls avec surfactant chez les nourrissons de poids extrêmement faible à la naissance (SUPPORT). L'OHRP a publié une ébauche de lignes directrices en 2014. Les commentaires critiques formulés dans la documentation qui a suivi ont laissé entendre que l'application de l'ébauche de la ligne directrice aurait pour effet de gonfler la perception du risque, d'entraîner de longs formulaires de consentement éclairé, d'inclure les risques liés au traitement dans les risques liés à la recherche et d'exiger la divulgation des options aux sujets que les cliniciens ne fournissent souvent pas à leurs patients lorsqu'ils dispensent des soins cliniques, ce qui pourrait nuire à la réalisation de recherches comparatives sur l'efficacité. Le débat sur les études de recherche sur l'efficacité comparative a également conduit à des questions sur la détermination de ce qui constitue exactement la « norme de soins » et sur la façon dont la norme de soins dans la pratique actuelle est liée aux traitements prescrits dans le cadre d'un essai clinique évaluant la norme de soins. Cela soulève à son tour des questions sur la façon dont cette relation affecte à la fois les mérites scientifiques de la conception de l'étude et l'impact potentiel des résultats de l'étude pour influencer la pratique. Ces questions ont une incidence sur le statut éthique de l'essai. À l'aide d'exemples d'études de cas, cette séance examinera les considérations réglementaires et éthiques de la « Common Rule » révisée des États-Unis et de l'EPTC afin de prendre en compte les essais d'efficacité comparative dans lesquels il existe une ou plusieurs normes de soins. Mots-clés : Risques liés à la recherche, recherche sur l'efficacité comparative, norme de soins
    Séances de groupe

  • 14:00 - 15:00
    « The Group for Ethics and Engagement in Indigenous Community Research Partnerships (EIP) » Contexte : Il existe un besoin d'orientation pratique dans la recherche en santé menée avec les peuples autochtones, de façon à promouvoir des partenariats équitables. Un document intitulé Lignes directrices des Instituts de recherche en santé du Canada pour la recherche en santé chez les peuples autochtones (2007-2010) (les « Lignes directrices des IRSC ») préconise une approche fondée sur des principes pour la recherche en partenariat avec les communautés autochtones, et est complémentaire à la politique actuelle en matière d'éthique. Les Lignes directrices des IRSC sont la source d'inspiration pour l'élaboration d'une ressource de formation. Méthodes : Une équipe de chercheurs autochtones et non autochtones a effectué une synthèse de la littérature et une revue des études de cas. Certains membres de notre équipe ont participé à l'élaboration des Lignes directrices des IRSC ou en ont assuré la direction, et ont continué à faire avancer la réflexion et la pratique éthiques afin de faire valoir les perspectives autochtones dans la recherche en santé. Résultats : Notre équipe est composée d'un nombre croissant de collaborateurs universitaires et de membres de la communauté, et est connue sous le nom de « The Group for Ethics and Engagement in Indigenous Community Research Partnerships (EIP) » L'équipe a mis au point une ressource de formation en ligne, en libre accès, conçue pour aider les chercheurs qui sont nouveaux dans la recherche en partenariat avec les communautés autochtones ou qui sont des chercheurs en formation. La ressource de formation se présente sous la forme de quatre modules, élaborés pour fournir des directives claires sur la façon de mener des recherches qui reflètent, font progresser et répondent aux attentes en matière d'engagement éthique, de collaboration et de soutien culturel avec les personnes et les communautés inuites, métisses et les Premières nations. Le but de la ressource de formation est de la partager, de créer un réseau pour former les formateurs et de mettre en place d'autres moyens d'apporter des changements. Conclusion : Nous présentons une ressource de formation partageable comme complément à la politique actuelle en matière d'éthique favorisant l'action sur les partenariats de recherche équitables Des mots-clés : Autochtones, partenariats, formation
    Séances de groupe

  • 14:00 - 15:00
    En 2004, le Comité ontarien d'éthique pour la recherche sur le cancer (OCREB) a mis en œuvre un processus d'examen simplifié pour les essais multicentriques sur le cancer en Ontario, ce qui a permis de réduire au minimum la redondance, d'accroître l'uniformité et de diminuer les coûts par rapport à l'examen d'une étude par un CÉR à chaque site d'étude participant. En 2015, Recherche Manitoba a lancé une initiative appelée RITHIM (Research Improvement Through Harmonization in Manitoba) pour harmoniser le système d'évaluation de l'éthique, de la protection de la vie privée et des répercussions de la recherche en santé. En juin 2017, CancerCare Manitoba a communiqué avec l'OCREB pour explorer la possibilité d'étendre le modèle de l'OCREB au-delà de l'Ontario, et grâce à la persévérance d'un défenseur des patients, l'idée a pris de l'ampleur. L'OCREB, Research Manitoba, CancerCare Manitoba et le CÉR de l'Université du Manitoba travaillent maintenant à un projet pilote de rationalisation des CÉR. Les résultats de ce projet pilote serviront de base à un projet à plus grande échelle visant à déterminer la faisabilité d'une approche pancanadienne de l'évaluation des CÉR. En mettant constamment l'accent sur le renforcement de la confiance et la reconnaissance des nuances provinciales, le projet pilote propose une approche à plusieurs étapes qui passe par des modèles établis d'évaluation éthique harmonisée. Le processus commence par une étape d'évaluation facilitée avec des réunions de débriefing pour comprendre les convergences et les divergences entre les deux comités d'éthique. Le projet passera par les différents modèles d'évaluation par consensus, en identifiant et en gérant les obstacles et les défis qui surgissent, pour finalement aboutir à un modèle unique d'évaluation du CÉR pour l'Ontario et le Manitoba pour la recherche multicentrique sur le cancer. L'état actuel, les réalisations, les prochaines étapes et les avantages potentiels pour les participants à la recherche, les membres des CÉR et les chercheurs seront tous présentés. Mots clés : évaluation multi-instances, harmonisation de l'évaluation, avantages
    Séances de groupe

  • 15:00 - 15:45
    Poster presentations ARECCI 2.0 – a Vision for a Canadian Approach ARECCI - A PRoject Ethics Community Consensus Initiative – was designed to provide screening guidance, risk identification and mitigation support for knowledge-generating projects that are not being reviewed by an REB. The ARECCI Guidelines and Screening tools continue to be hosted by Alberta Innovates and have been used by project teams and academic institutions across Canada and around the world for almost 20 years. The number and complexity of projects has expanded beyond QI and Evaluation. The authors propose that it is now time to collaboratively re-tool the ARECCI processes and tools, building on our 2 decades of experience. As part of this collaboration, the authors propose a process to address this on a national level, with close collaboration with those institutions and organizations wishing to update their individual processes. This is an opportunity for an innovative, collaborative approach to provide an easy to navigate pathway for more robust, standardized guidance for a wide range of knowledge-generating projects. Authors: Debbie Mallett, Jacqueline Senych, Jennifer Palacios Gender and Fieldwork in International Security: Risks to Researchers and Best Practices by Canadian Research Ethics Boards It has been documented that women are underrepresented in the fields of international security, conflict studies, and political violence. Many barriers to the field of international security have been identified in the literature, yet little attention has been paid to the unique challenges facing women who conduct fieldwork in volatile and insecure regions. In particular, women are often at higher risk than their male counterparts in these conflict zones, and must take extra precautions when endeavouring to conduct such fieldwork. Ethics and safety remain a crucial and integral component of conducting international security fieldwork, yet research on the best practices for accounting for these gender specific risks from the perspective of ethics applications has largely been ignored. This research therefore investigates the extent to which women account for these unique challenges in their research ethics submissions, and the manner in which Research Ethics Boards manage these risks. To this end, this poster presents an analysis of policy and approaches to managing gender-related risks across Research Ethics Boards of research intensive universities across Canada’s U15 Group of Canadian Research Universities, as well as data gained from interviews with individuals that conduct fieldwork in fragile contexts. The poster will also identify best practices and lessons learned towards creating a systematic and robust way of managing the unique safety and ethics challenges facing women conducting fieldwork in international security. Author: Tanya Bandula-Irwin
    Repas et rafraîchissements
    Newbridge Foyer

  • 15:45 - 16:00
    La gestion des données a atteint un nouveau niveau de maturité et de durabilité au Canada. Parmi les facteurs à l'origine de cette évolution, mentionnons les politiques de GDR des organismes de financement fédéraux, le financement national de la gestion des données dans le cadre d'une nouvelle organisation d'infrastructure de recherche numérique, et les progrès réalisés par Portage en matière de plateformes, de services, d'outils et de formation de GDR. Portage a été à l'avant-garde de l'évolution de la GDR au Canada. Portage s'est associé aux bailleurs de fonds fédéraux en faisant la promotion et en informant l'élaboration des politiques de GDR grâce à quatre années de consultation, et en fournissant des solutions pratiques aux établissements et aux chercheurs qui cherchent à se conformer aux exigences des politiques. Portage s'est associé au gouvernement pour éclairer les décisions entourant une stratégie nationale sur l'infrastructure de recherche numérique, qui, heureusement, inclut la gestion des données comme l'un des trois éléments clés (avec l'informatique de recherche avancée [ARC] et les logiciels de recherche [RS]). De plus, grâce à une variété de partenariats fructueux et de collaboration, Portage a élargi la capacité de GDR des établissements et des chercheurs en offrant un soutien à la planification de la gestion des données, au dépôt des données, à la formation et à l'adoption de pratiques exemplaires en matière d'intendance des données. Cette présentation, qui s'adresse spécifiquement à l'auditoire de l'ACCER, fera état des progrès réalisés dans le cadre de deux initiatives portant sur les « données sensibles » : (i) l'élaboration d'un langage convivial pour les demandes d'éthique et les ententes d'accès aux données, et (ii) un modèle de planification de la gestion des données pour la recherche comportant des données autochtones. Pour en savoir plus à ce sujet, veuillez consulter la séance de discussion de demain.
    Séances Plénières
    Newbridge Ballroom

  • 16:00 - 17:00
    Nous entendons souvent parler d'algorithmes qui fonctionnent de façon anarchique. Par exemple; des logiciels de reconnaissance faciale qui ne peuvent pas distinguer les visages des minorités, ou des cartes de crédit qui accordent des limites de crédit plus faibles aux femmes qu'à leurs maris qui ont pourtant des cotes de crédit plus faibles. Cette séance démystifiera ce qu'est l'intelligence artificielle (IA), montrera comment elle fonctionne et donnera un aperçu de certains des défis éthiques et autres soulevés par les algorithmes, notamment les préjugés, les menaces à la vie privée et à la sécurité, la transparence et l'explicabilité, les questions de responsabilité et d'imputabilité, et le chômage technologique prévu à la suite de la quatrième révolution industrielle. Mots-clés : Intelligence artificielle, Quatrième révolution industrielle
    Séances Plénières
    Newbridge Ballroom

  • 08:45 - 09:00
    Nous vous souhaitons la bienvenue à la conférence du 3 avril. Nous espérons que vous appréciez les sessions et que vous passez de nombreux moments agréables.
    Séances Plénières
    Newbridge Ballroom

  • 09:00 - 10:00
    Les bébés sur mesure, que l'on ne trouvait autrefois que dans la science-fiction, sont devenus une réalité. En novembre 2018, les jumelles Lulu et Nana sont nées d'embryons dont le génome a été modifié. Nous entrons dans une nouvelle ère de l'évolution humaine avec l'avènement d'une technologie appelée CRISPR, qui permet aux scientifiques de modifier nos gènes. Le CRISPR est très prometteur pour l'utilisation thérapeutique, mais il soulève aussi d'épineuses préoccupations éthiques, juridiques, politiques et sociétales, car il peut être utilisé pour apporter des changements permanents aux générations futures. Qui décide si nous pouvons modifier génétiquement les êtres humains et, si oui, comment? Dans cet exposé, j'expliquerai pourquoi nous devons tous jouer un rôle dans la détermination de notre avenir en tant qu'espèce. Les scientifiques qui développent et utilisent les outils de modification du génome ne devraient pas être les seuls à prendre des décisions sur les utilisations futures de la technologie. Ces décisions doivent être le fruit d'un large consensus social. Il est dans notre intérêt collectif d'évaluer et d'orienter le développement et la mise en œuvre des technologies de modification du génome. Des membres du public ayant des intérêts différents et des perspectives diverses doivent figurer parmi les décideurs; ce n'est que de cette manière que nous pourrons garantir que les préoccupations de la société seront prises en compte et que des décisions responsables seront prises. Nous devons être engagés et informés, réfléchir de manière critique et élever la voix pour créer notre avenir ensemble. L'avenir de l'humanité est entre nos mains. Mots-clés : Édition de gènes, CRISPR, Avenir
    Conférenciers principaux
    Newbridge Ballroom

  • 10:45 - 11:45
    Dans un monde de données massives, de services dans le nuage et de médias sociaux, il peut être difficile de savoir comment assurer la sécurité des données. Dans un environnement de recherche où les connaissances techniques varient considérablement, la gestion des données devient encore plus difficile. Dans cette présentation, nous vous fournirons quatre outils simples pour aider les CÉR à évaluer le niveau de risque des données et à déterminer si les chercheurs ont pris les mesures appropriées pour s'assurer que leurs données sont bien gérées tout au long de leur cycle de vie, de la collecte à la destruction. Nous nous concentrerons sur les façons dont la gestion responsable des données numériques peut soutenir la diversité et l'inclusion et nous aider à progresser vers une distribution plus équitable des connaissances et du pouvoir. Des mouvements pour la souveraineté des données autochtones à l'inclusion des populations rurales et éloignées par le transfert de données numériques, la gestion responsable des données numériques est un élément clé de la promotion de l'équité et nos outils la rendent accessible. Mots-clés : Données massives, Gestion des données, Outils
    Séances de groupe

  • 10:45 - 11:45
    Le contexte : Les ECR pragmatiques visent à fournir des résultats qui sont directement pertinents pour les décisions cliniques ou de politique de santé, avec des conceptions concordant avec cet objectif. Bien que leur intention d'aligner plus étroitement la recherche sur les applications dans le monde réel puisse répondre aux préoccupations concernant l'écart entre la recherche et la pratique, ils peuvent aussi soulever de nouvelles préoccupations d'ordre éthique. Méthodes : Nous avons mené des entrevues avec les principaux intervenants (méthodologistes, chercheurs cliniques, éthiciens, organismes de réglementation, membres non professionnels des équipes d'étude). Les personnes interrogées ont été identifiées grâce à des articles publiés, à des décisions de financement, à des centres connus pour leur participation à la conception ou à la réalisation d'essais pragmatiques et à notre réseau de chercheurs. Résultats : Nous avons mené 45 entrevues entre avril et septembre 2018, avec des personnes interrogées provenant principalement des États-Unis (16), du Canada (10), du Royaume-Uni (10) et principalement des partenaires patients au sein des équipes d'étude (16), des chercheurs cliniques (10), des méthodologistes (7) et des éthiciens (7). Les questions qui ont été jugées plus pertinentes ou améliorées en ce qui concerne la surveillance des essais pragmatiques sont les suivantes La distinction (et la pertinence) entre la recherche, l'amélioration de la qualité et la pratique ; La possibilité d'élargir les populations touchées par l'essai et les protections dues ; L'éventail plus large d'intervenants par rapport à l'essai et la détermination de leurs rôles et responsabilités ; La détermination et la déclaration des interventions ou des comparateurs comme soins habituels ; La détermination du moment où il convient de modifier les approches traditionnelles en matière de consentement éclairé. Discussion : Jusqu'à présent, la littérature est dominée par la discussion sur le consentement et la distinction entre recherche et pratique. L'évaluation des risques dans ce domaine est considérée comme un domaine à développer, particulièrement en ce qui concerne les essais d'interventions utilisées de façon courante et la question de savoir si ces interventions constituent de la recherche. La question de savoir si des obligations égales sont dues à toutes les personnes touchées par l'essai n'a pas été abordée, dans une large mesure. Chacune de ces questions a des implications importantes pour la supervision des essais pragmatiques. Mots clés : consentement, essais cliniques
    Séances de groupe

  • 10:45 - 11:45
    La mondialisation, combinée à des changements importants dans la société, les finances, les communications et l'accès massif aux armes et à la technologie, a redéfini la sécurité. Les Forces armées canadiennes ont changé pour s'adapter à ce climat de sécurité en évolution. Le principal atout de toute organisation, y compris les Forces armées canadiennes, est un personnel de haute qualité. Il est difficile d'attirer et de maintenir en poste du personnel qui exerce une profession dangereuse, exigeante sur le plan physique, épuisante sur le plan émotionnel et complexe. L'efficacité des soins de santé est un facteur important pour le maintien en poste et la conservation du personnel. C'est le gouvernement fédéral, et non les gouvernements provinciaux, qui est responsable des soins de santé et de la documentation de ces soins pour les membres des Forces armées canadiennes. Cependant, qu'arrive-t-il aux dossiers médicaux militaires lorsque le membre quitte les forces armées et entre dans la société en tant que civil? Qui est responsable du transfert des dossiers médicaux militaires et comment ces renseignements essentiels peuvent-ils être intégrés au système de soins de santé provincial afin de garantir des décisions fondées sur des données lorsque le patient, un ancien combattant, en a le plus besoin? Nous examinons l'accès des anciens combattants à leurs dossiers de santé sous de multiples angles, notamment la nécessité d'une éducation concernant la compréhension de l'alphabétisation des anciens combattants, le déplacement et le transfert des dossiers médicaux, et l'éthique de la recherche sur les anciens combattants sous l'égide du chapitre 9. Les anciens membres des Forces armées canadiennes sont-ils vulnérables ou avons-nous des préjugés en raison de leur description de travail? Mots-clés : Anciens combattants, Vulnérable, Soins de santé
    Séances de groupe

  • 10:45 - 11:45
    Des progrès importants ont été réalisés dans les systèmes de surveillance de l'éthique de la recherche grâce à la création de comités d'éthique de la recherche (CÉR) dirigés par des Autochtones. En transférant le pouvoir et l'autorité sur le processus d'évaluation de l'éthique de la recherche, on diminue la probabilité que les préjudices subis par la recherche, dans le passé, se répètent et on augmente les chances d'assurer des avantages directs aux communautés grâce à la recherche. Bien qu'il faille célébrer la création de tels comités, on peut entendre les demandes croissantes d'autres communautés marginalisées qui souhaitent également avoir leur mot à dire dans les processus de surveillance de l'éthique de la recherche. Au Canada, des membres de la communauté ont récemment « A Manifesto for Ethical Research in the Downtown Eastside, Quebec Native Women Inc. » a mis de l'avant des Lignes directrices pour la recherche avec les femmes autochtones, tandis que des échanges entre communautés et chercheurs ont été établis afin de faciliter la recherche qui profite directement aux communautés (p. ex. CURE Montréal). De l'autre côté de la frontière, des CÉR communautaires ont vu le jour dans le Bronx et à San Francisco, dans le but de protéger les droits des membres des communautés qui sont souvent victimes d'exploitation dans le cadre de la recherche. Comme les communautés autochtones, ces milieux attirent aussi un nombre important de chercheurs à court terme, ont subi des préjudices dans le cadre de la recherche et voient souvent des projets qui profitent davantage aux chercheurs qu'aux communautés. Les demandes de ces communautés soulèvent plusieurs questions difficiles : 1) Quelles sont les communautés qui méritent d'être mieux représentées dans la surveillance de l'éthique de la recherche et pourquoi? 2) Comment pourrions-nous définir et délimiter ces communautés lorsqu'il n'y a pas de structure de leadership claire? 3) Quelles formes de participation pourraient appuyer ces demandes de façon appropriée? Une proposition préliminaire qui cherche à répondre à ces questions est présentée, notamment des justifications de la participation de la communauté à la surveillance de l'éthique de la recherche et des suggestions sur la façon dont nous pourrions déterminer les limites de la communauté et faire participer les membres de la communauté aux processus d'évaluation de l'éthique de la recherche. Les préoccupations liées à la représentation et au fardeau accru des communautés marginalisées sont également prises en compte. Mots clés : Participation de la communauté, fardeau pour les personnes marginalisées, participation appropriée
    Séances de groupe

  • 10:45 - 11:45
    Les efforts récents visant à étendre l'admissibilité au financement des Trois Conseils à des organismes non universitaires ont donné aux groupes autochtones la possibilité de détenir et d'administrer des fonds de recherche de façon indépendante - une étape importante vers le renforcement des capacités autochtones en matière de recherche affectant leurs communautés. Afin de détenir des fonds des Trois Conseils, les organismes doivent établir un comité interne d'éthique de la recherche (CÉR) ou désigner un CÉR existant (un CÉR inscrit au dossier) pour évaluer toute la recherche effectuée sous les auspices de l'organisme. Puisque les organisations autochtones cherchent à obtenir l'admissibilité aux Trois Conseils afin d'accroître la surveillance directe de la recherche par les peuples autochtones, il peut y avoir une certaine réticence à désigner un CÉR existant d'une autre organisation comme CÉR officiel. De plus, les organisations autochtones doivent envisager un éventail plus large d'évaluations éthiques que les CÉR qui n'appliquent que l'Énoncé de politique des Trois Conseils : Éthique de la recherche avec des êtres humains (EPTC2), puisqu'ils représentent les préoccupations des communautés au niveau de l'évaluation par le CÉR. Les Territoires du Nord-Ouest (T.N.-O.) offrent un environnement unique et complexe pour imaginer comment l'évaluation éthique de la recherche peut être réalisée par des organisations autochtones ayant de multiples sphères de représentation (et parfois concurrentes) à plusieurs niveaux. Le volume élevé de recherches menées dans le territoire, conjugué à l'élargissement de l'admissibilité des organismes autochtones aux Trois Conseils, offre l'occasion de s'interroger sur les tensions entre les conceptions universitaires et autochtones de l'éthique de la recherche, de l'autorité, de la représentation et de l'autodétermination en recherche. Cette présentation décrit l'avancement d'une étude qui explore les processus d'évaluation, les priorités et les valeurs dans les T.N.-O. en travaillant avec les organismes dirigeants autochtones pour a) établir le processus d'évaluation de la recherche dans l'ensemble du territoire, b) comprendre comment les visions de l'évaluation éthique de la recherche dans les organismes autochtones des T.N.-O. s'harmonisent et divergent de la vision énoncée dans l'EPTC2, c) collaborer à un modèle d'évaluation éthique de la recherche qui répond aux besoins des communautés des T.N.-O. et à l'EPTC2. Mots-clés : Indigène, renforcement des capacités, modèle proposé
    Séances de groupe

  • 14:30 - 15:30
    La gestion des données a atteint un nouveau niveau de maturité et de durabilité au Canada. Parmi les facteurs à l'origine de cette évolution, mentionnons les politiques de GDR des organismes de financement fédéraux, le financement national de la gestion des données dans le cadre d'une nouvelle organisation d'infrastructure de recherche numérique, et les progrès réalisés par Portage en matière de plateformes, de services, d'outils et de formation de GDR. Portage a été à l'avant-garde de l'évolution de la GDR au Canada. Portage s'est associé aux bailleurs de fonds fédéraux en faisant la promotion et en informant l'élaboration des politiques de GDR grâce à quatre années de consultation, et en fournissant des solutions pratiques aux établissements et aux chercheurs qui cherchent à se conformer aux exigences des politiques. Portage s'est associé au gouvernement pour éclairer les décisions entourant une stratégie nationale sur l'infrastructure de recherche numérique, qui, heureusement, inclut la gestion des données comme l'un des trois éléments clés (avec l'informatique de recherche avancée [ARC] et les logiciels de recherche [RS]). De plus, grâce à une variété de partenariats fructueux et de collaboration, Portage a élargi la capacité de GDR des établissements et des chercheurs en offrant un soutien à la planification de la gestion des données, au dépôt des données, à la formation et à l'adoption de pratiques exemplaires en matière d'intendance des données. Cette présentation, qui s'adresse spécifiquement à l'auditoire de l'ACCER, fera état des progrès réalisés dans le cadre de deux initiatives portant sur les « données sensibles » : (i) l'élaboration d'un langage convivial pour les demandes d'éthique et les ententes d'accès aux données, et (ii) un modèle de planification de la gestion des données pour la recherche comportant des données autochtones. Mots-clés : Gestion des données, stratégie nationale, politique de GDR
    Séances de groupe

  • 14:30 - 15:30
    En 2018, Clinical Trials BC a réalisé l'Enquête canadienne sur la participation à la recherche clinique, un projet national qui demandait aux participants de parler de leur expérience de participation à des essais cliniques. L'enquête a montré que de nombreux participants sont restés sans réponse pendant et après l'étude de recherche. Cette situation est problématique pour trois raisons : (1) les participants se sentent insatisfaits de leur expérience en recherche, ce qui entraîne une réduction des effectifs et une moins grande volonté de participer à la recherche à l'avenir ; (2) l'Énoncé de politique des trois conseils canadiens indique clairement qu'il est aussi important d'informer les participants des résultats de la recherche que de les diffuser au milieu de la recherche ; (3) les Instituts de recherche en santé du Canada reconnaissent que l'impact de la recherche sur le système de soins de santé est directement lié à la communication efficace des résultats de la recherche aux utilisateurs des connaissances, y compris les membres du public qui peuvent être touchés par ces résultats. Les chercheurs ont la responsabilité de « boucler la boucle » en communiquant les apprentissages à leurs participants ; le fait de ne pas le faire peut réduire l'efficacité, l'impact et l'acceptabilité de leur recherche dans un contexte réel. Pour aider à résoudre ce problème, Clinical Trials BC, par l'entremise du BC Academic Health Science Network, a formé un groupe de travail composé de participants, de chercheurs, d'administrateurs de l'éthique et de décideurs afin d'apprendre les uns des autres et de faire des suggestions pour les futurs essais cliniques. Nous présenterons les sujets que nous avons explorés au sein du groupe et les pratiques de communication que nous recommandons pour améliorer l'expérience des participants aux essais cliniques. Nous reconnaissons l'existence de limites à l'information pouvant être fournie aux participants à la recherche, et que les recommandations fournies peuvent ne pas fonctionner dans toutes les situations. Toutefois, nous croyons qu'en appliquant ces suggestions dans la mesure du possible, nous pouvons améliorer l'expérience des participants aux essais cliniques, ce qui peut aussi entraîner une plus longue rétention dans une étude et une plus grande volonté de participer à l'avenir. Mots-clés : essais cliniques, expérience des participants
    Séances de groupe

  • 14:30 - 15:30
    Yukon College est fermement engagé à rendre accessibles aux autochtones les programmes d'enseignement et de recherche. Il est également déterminé à faire preuve de leadership dans la réconciliation grâce à des partenariats avec les Premières nations du Yukon. Le Yukon College a consacré beaucoup de temps à développer sa relation institutionnelle avec les Premières nations du Yukon en 2008, en établissant le « President’s Advisory Committee on First Nations Initiatives (PACFNI) » et le « office of First Nations Initiatives (FNI) ». Le PACFNI comprend des représentants des 14 PNY et des trois nations limitrophes et donne des conseils de haut niveau au président de YC sur des questions liées à tous les aspects de l'institution, y compris la recherche. Comme le Yukon College deviendra officiellement une université en mai 2020, ces relations constituent le fondement de toutes les activités universitaires, y compris l'éthique de la recherche. Le CÉR du Yukon College est en activité depuis 2013. Depuis son entrée en fonction, des mesures ont été prises pour s'assurer que les exigences des Premières nations du Yukon sont prises en compte dans les évaluations. Plus récemment, et avec l'appui des Trois Conseils, le Yukon College a entrepris une étude de recherche pour examiner la possibilité d'un processus d'évaluation de l'éthique de la recherche qui reflète mieux la vision du monde des Premières nations du Yukon et la façon dont cela pourrait être pris en compte dans les évaluations internes de l'éthique de la recherche. Nous effectuons un examen approfondi des implications et des avantages du point de vue de notre petit collège et de la perspective autochtone, par le biais d'entrevues avec des aînés des Premières Nations et de la PACFNI. Nous détaillons également l'éventail des initiatives potentielles pour inclure la perspective des Premières Nations du Yukon qui pourraient être mises en œuvre pour ajuster notre processus actuel d'éthique de la recherche, en gardant à l'esprit la mise en œuvre actuelle de l'Énoncé de politique des Trois Conseils - 2 et du Conseil canadien de protection des animaux. Mots-clés : Yukon College, perspectives des Premières nations
    Séances de groupe

  • 14:30 - 15:30
    Les organismes de financement et les trois Conseils demandent une plus grande participation à la recherche des membres de la communauté et des partenaires patients au-delà des simples participants ou des « sujets humains ». L'appel va au-delà de la simple création d'un « comité consultatif » qui comprend des personnes qui pourraient éventuellement répondre aux critères d'inclusion d'un projet de recherche, pour inclure des partenaires communautaires à toutes les étapes du cycle de vie de la recherche en tant que chercheurs ayant des perspectives et une expertise uniques et précieuses. Traditionnellement, les chercheurs et les CÉR se tournent vers le didacticiel de l'EPTC2 pour aider à sensibiliser les équipes de recherche à l'éthique de la recherche. Certains établissements universitaires l'exigent même de tous les chercheurs qui interagissent avec des participants humains. De nombreux établissements de la Colombie-Britannique en sont un exemple. Toutefois, dans le cas de la recherche communautaire, il peut être difficile d'offrir une formation pertinente et significative en éthique de la recherche aux chercheurs communautaires, c'est-à-dire aux partenaires des patients, aux chercheurs pairs, aux partenaires communautaires, etc. En utilisant comme cas le programme d'assistant de recherche par les pairs pour la prévention des surdoses (OPPRA) dans le Downtown Eastside (DTES) de Vancouver, nous présenterons une façon différente d'offrir une formation en éthique de la recherche aux chercheurs communautaires. Le programme OPPRA met la justice sociale au centre de la recherche dans le DTES et offre une formation en recherche et en éthique de la recherche pour renforcer les capacités au sein de la communauté. La formation en éthique de la recherche va ainsi au-delà de ce que le didacticiel de l'EPTC2 offre et s'adresse directement à la communauté. Les détails d'une série d'ateliers de collaboration sur l'éthique de la recherche offerts dans le DTES seront présentés, ainsi que les pratiques exemplaires apprises. Nous discuterons également d'exemples de formation pour les partenaires des patients en milieu hospitalier et dans les collectivités rurales. Mots-clés : Recherche communautaire, éducation en éthique de la recherche, pairs chercheurs, patients partenaires
    Séances de groupe

  • 14:30 - 15:30
    S'inspirant des expériences de mise en œuvre d'une étude épidémiologique longitudinale multijuridictionnelle de 18 ans en constante évolution, la double perspective du coordonnateur de la recherche et du comité d'éthique de la recherche (CÉR) offerte dans cette séance donnera un aperçu unique d'une vaste gamme de défis pratiques liés à l'éthique de la recherche pendant la durée d'une étude. Bien que les études longitudinales fournissent des aperçus uniques et soient essentielles pour saisir de façon fiable les tendances sujettes à la variabilité au fil du temps, il existe des obstacles incroyables à la mise sur pied et au maintien de ces études. Du simple point de vue de l'éthique de la recherche, ces obstacles sont les suivants : faire face à une évaluation progressive, multi-institutionnelle et internationale, y compris la nouvelle initiative d'harmonisation de la Colombie-Britannique ; répondre à deux mises à jour de la politique de l'EPTC 2 (2014, 2018) ; conserver et maintenir le consentement des participants dans une cohorte vieillissante et diversifiée ; accéder aux dossiers médicaux après l'autopsie ; et négocier les risques pour les participants liés aux questions de recherche ouvertes. Au cours de cette séance, nous examinerons comment le fait de faire face à des défis communs dans chacun de ces domaines a révélé des zones grises qui repoussent les limites des lignes directrices actuelles et nécessitent une approche collaborative axée sur les solutions entre le ou les CÉR, les chercheurs et les intervenants pertinents. Cette séance offrira des solutions pratiques aux obstacles que nous avons surmontés grâce à cette approche, ainsi que des aperçus stimulants sur les défis qui restent à relever. Mots-clés : multijuridictionnel, harmonisation, défis, possibilités
    Séances de groupe

  • 14:30 - 15:30
    La prise de décision éthique est inhérente au processus de délibération des CÉR. Bien que l'EPTC2 contienne une myriade de principes, de normes et d'exemples qui sont indispensables pour guider ce processus, la prise de décisions est néanmoins susceptible de faire l'objet de processus non-rationnels qui peuvent miner la qualité, la cohérence et l'équité perçue des décisions des CÉR. Les processus non-rationnels peuvent s'inscrire dans trois composantes interdépendantes : relationnelle (dynamique interpersonnelle), affective (influences émotionnelles) et cognitive (impartialité et heuristique). Chacun de ces éléments représente des composantes importantes, mais souvent ignorées, du processus décisionnel. Dans cette présentation, je donne des explications détaillées et des exemples de ces processus d'influence ainsi que les moyens disponibles aux CÉR pour en atténuer les effets.
    Séances de groupe

  • 15:45 - 16:45
    À la fin de cette présentation, vous devriez être en mesure de : 1. Décrire les principales exigences réglementaires de la FDA pour la recherche sur les médicaments chez les humains 2. Savoir quelles considérations supplémentaires doivent être prises en compte par les CÉR lors de l'évaluation de la recherche assujettie aux règlements de la FDA 3. Pouvoir en apprendre davantage sur certaines constatations courantes que j'ai relevées au cours de vérifications de sites d'enquêteurs canadiens, liées aux règlements de la FDA Mots-clés : Réglementation de la FDA, audits, considérations des exigences réglementaires
    Séances de groupe

  • 15:45 - 16:45
    « Ontario Brain Institute » est un centre de recherche sans but lucratif, financé par la province, qui a été créé pour maximiser l'impact des neurosciences et faire de l'Ontario un chef de file mondial de la recherche sur le cerveau. Un élément essentiel de ce mandat consiste à partager les données en neurosciences, à l'échelle nationale et internationale, afin de maximiser l'utilité, la réutilisation et l'accessibilité des données. La protection de la vie privée des participants est de la plus haute importance lors du partage des données et doit être au premier plan de toutes les décisions. Le modèle de diffusion des données de l'OBI est fermement fondé sur un consentement valable et sur la conscience constante que les participants, dont les données sont téléchargées dans Brain-CODE, nous font confiance pour assurer la sécurité de leurs données. Une solution présentée pour protéger les participants est l'utilisation de techniques d'anonymisation telles que le « bucketing », la rédaction et le décalage de date. Cependant, lorsque les échantillons de données sont incroyablement petits, la suppression des identificateurs directs et (quasi) potentiels est si étendue que l'utilité des données est perdue, ainsi que de nombreux avantages du partage des données de recherche. C'est à ce moment que nous devons envisager d'autres moyens possibles de protéger les droits et la vie privée des participants. Le modèle d'anonymisation est également limité lorsqu'on étend la diffusion des données à d'autres modalités dont les données génomiques. Cet exposé présentera les principaux défis que pose le soutien du partage des données de recherche et de l'utilité des données tout en veillant à ce que les protections de la vie privée des participants demeurent en place, particulièrement important lorsque les éléments considérés (identificateurs, par exemple) sont essentiels à la mission pour répondre à la question de recherche. Mots-clés : partage des données, protection de la vie privée
    Séances de groupe

  • 15:45 - 16:45
    Cette session apporte une perspective des Premières Nations à l'examen éthique de la recherche, en considérant comment les principes de Propriété, Contrôle, Accès et Possession (PCAP®) sont mis en œuvre, et comment la sécurité et l'humilité culturelles peuvent être reflétées dans le processus de recherche. Nous ferons un retour sur la première année où la First Nations Health Authority (FNHA) s'est engagée dans le processus d'examen éthique en Colombie-Britannique, en demandant à l'auditoire de participer à l'examen critique de plusieurs exemples d'études de cas de projets impliquant des chercheurs, des institutions et les communautés des Premières Nations que nous servons. À propos de l'ARSPN : En 2019, l'ARSPN s'est jointe à Research Ethics BC (REBC), une collaboration entre les autorités régionales de la santé de la Colombie-Britannique et les principaux établissements universitaires pour offrir un processus d'examen éthique harmonisé. Travaillant à transformer la santé et le bien-être des Premières Nations en C.-B., l'ARSPN participe à des projets de recherche qui reflètent les 7 directives (données à l'organisation par les Premières Nations lors de sa création). L'ALPN reconnaît l'impact continu de la colonisation sur la santé et le bien-être des peuples autochtones et appuie la montée de l'autodétermination grâce à une gouvernance du processus de recherche axée sur la communauté et la nation. L'ARSPN est le partenaire en santé et en bien-être de 203 Premières nations de la Colombie-Britannique (C.-B.). L'ARSPN est la première autorité sanitaire provinciale du genre au Canada, qui assumera en 2013 les programmes, les services et les responsabilités en matière de santé auparavant assumés par Santé Canada. Notre vision est de transformer la santé et le bien-être des Premières nations de la Colombie-Britannique en changeant radicalement les soins de santé pour le mieux. Le principe primordial de nos 7 directives est d'être axés sur la communauté et la Nation comme fondement de la gouvernance de la santé. Mots-clés : Indigène, PCAP, harmonisé, 7 directives, axé sur la communauté
    Séances de groupe

  • 15:45 - 16:45
    « Learning Analytics », l'utilisation de « données massives » (y compris les données recueillies dans les systèmes d'apprentissage tels que D2L ou Blackboard, les dossiers des enseignants et les dépôts de données des établissements) pour examiner l'apprentissage, la rétention et les résultats des étudiants, devient une méthodologie de plus en plus populaire dans la science de l'enseignement et de l'apprentissage (SEA). Bien que la recherche en SEA soulève des questions éthiques complexes en raison des relations de pouvoir inhérentes au double rôle d'instructeur/chercheur et d'étudiant/participant, la recherche utilisant des données administratives sur les étudiants soulève des questions éthiques supplémentaires en raison des multiples modalités de collecte et de conservation des données et des multiples fins pour lesquelles les données sont recueillies. Cette séance explorera les questions éthiques inhérentes à la recherche sur la SEA de « Learning Analytics », en mettant l'accent sur le consentement et la transparence, la protection de la vie privée et l'anonymat, la propriété et l'accès aux données, ainsi que le partage et la manipulation des données. La session passera en revue les cadres et codes de pratique internationaux existants pour l'utilisation éthique des données des étudiants dans la recherche sur l'apprentissage analytique en Europe, en Australie et au Royaume-Uni, en mettant l'accent sur la liste de contrôle DELICATE établie par la Communauté européenne de l'apprentissage analytique en 2016 (laceproject.eu). Les participants à la séance seront invités à réfléchir à la question de savoir si et comment ces spécifications internationales pour la conduite éthique de la recherche sur l'apprentissage analytique s'harmonisent avec l'orientation éthique fournie par l'EPTC2 (2018). Cette séance donnera l'occasion aux membres de l'ACCER de travailler à l'élaboration d'un ensemble de lignes directrices pour l'évaluation éthique de la recherche sur l'apprentissage et l'analyse de la SEA dans le contexte canadien. Mots-clés : « Learning Analytics », données massives, SEA
    Séances de groupe

  • 15:45 - 16:45
    EPTC2 (2018) Règle 4.2 Les femmes ne doivent pas être indûment exclues de la recherche uniquement sur la base du genre ou du sexe. Bien que les chercheurs, les CÉR, les ONG et les organismes gouvernementaux reconnaissent de plus en plus la nécessité d'une d'augmenter le nombre de femmes participant à la recherche en tant que participantes, l'exclusion historique des femmes de la recherche persiste. Cela a donné lieu à des données et à des pratiques qui ne reflètent pas la réalité sociale des femmes. ou leurs besoins médicaux. D'après mon expérience en tant que membre du CÉRA et d'après la documentation récente, il est évident que les femmes continuent à être exclus de la recherche. Les chercheurs ne veulent pas être responsables d'interférer avec la grossesse et continuer à soutenir que les statistiques de base des femmes interfèrent avec les résultats. Plutôt que de travailler à inclure les femmes, les chercheurs continuent de créer des plans de recrutement exclusifs, par exemple en exigeant que les femmes prennent des le contrôle des naissances pour la durée d'un projet. La maternité et l'idée du corps féminin clinique sont encore interfèrent avec la santé parce que les femmes ne sont pas incluses dans la recherche en tant que participantes. Je soutiens que cette exclusion des femmes de la recherche se produit également au niveau institutionnel, et que cette n'a pas été largement pris en compte. Dans mon rôle administratif, j'évalue préalablement les protocoles de recherche pour le CÉR. J'ai examiné de nombreuses études portant sur les hommes gais ou les hommes qui ont des relations sexuelles avec des hommes (HRSH). Inversement, je n'ai pas vu de recherches portant sur les femmes homosexuelles ou « queer ». Si les établissements et les CÉR sont en appliquant véritablement l'EPTC2 et en respectant le principe de justice, ils doivent également tenir compte du pourcentage des projets de recherche comprennent la participation des femmes. Cette étude examine de façon critique la mesure dans laquelle les femmes continuent d'être exclues des projets de recherche par une analyse critique des politiques et de la documentation pertinentes, en mettant l'accent sur les types de qui sont actuellement menées et financées. Mots-clés : femmes, exclusion, recherche en cours
    Séances de groupe

Copies PDF

Si vous désirez une copie PDF de l'horaire, vous pouvez le télécharger ici.
fr_FRFrançais
en_CAEnglish (Canada) fr_FRFrançais